Lettre du camarade Kim Jong Un adressée à la 5ème Conférence des pionniers des 3 révolutions
Kim Jong Un

   Avivons les flammes des Trois révolutions pour développer le socialisme sur tous les plans
Lettre adressée aux participants de la 5e Conférence des pionniers des Trois révolutions
Le 18 novembre de l'An 110 du Juche (2021)

   Voici la 5e conférence des pionniers des Trois révolutions qui s'est ouverte solennellement alors que l'héroïque lutte menée par le peuple entier, adhérant de tout cœur au grandiose programme du Parti, a abouti à de précieux résultats attestant les progrès vigoureux de notre révolution.
   Dans les rudes épreuves historiques, la foi de notre peuple s'est raffermie et notre Etat a gagné en force alors que nous approchons d'un grand tournant. Notre Parti, en analysant et appréciant les objectifs de lutte atteints au stade actuel de l'édification du socialisme et ceux de son prochain stade, l'état de préparation de nos forces révolutionnaires et la situation intérieure et extérieure de l'heure, a établi de nouveau que le moyen d'assurer la victoire éclatante du socialisme à la coréenne consiste à opérer un changement radical dans tous les domaines, -idéologique, technique et culturel-, en portant plus haut encore la bannière des Trois révolutions.
   A ce compte-là, le Comité Central du Parti a décidé de convoquer la 5e Conférence des pionniers des Trois révolutions, importante entreprise ayant pour but de faire comprendre de nouveau et de réaffirmer la position stratégique et l'importance rénovatrice de la ligne des Trois révolutions et d'aviver les flammes de ces révolutions à travers tout le pays. La 5e Conférence des pionniers des Trois révolutions sera une occasion décisive de convertir le mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions et le mouvement des groupes de promotion des Trois révolutions en une force d'impulsion puissante des révolutions idéologique, technique et culturelle et posera un nouveau jalon dans le développement généralisé du socialisme à la coréenne.
   Je profite de la présente occasion pour adresser au nom du Comité Central du Parti et du gouvernement de notre République, mes chaleureux remerciements et salutations militantes tant aux participants de la conférence - qui, en adhérant de tout cœur à la ligne générale de notre Parti, ont contribué grandement aux révolutions idéologique, technique et culturelle en pionniers de la transformation de l'homme et en protagonistes de l'innovation collective - qu'aux porte-drapeaux des Trois révolutions et aux membres des groupes de promotion des Trois révolutions de tout le pays.
   Le fait que toujours plus de personnes créent, en pionniers des Trois révolutions, de nouveaux critères et modèles et fournissent des exemples vivants alors que notre Parti propose d'impulser vigoureusement le développement généralisé du socialisme sous le triple drapeau rouge nous persuade avec force de la victoire de notre cause.
   La ligne des Trois révolutions a été et reste invariablement le programme d'édification du socialisme et du communisme et la ligne générale de notre Parti.
   Toute l'histoire de l'édification de notre Etat est celle des Trois révolutions et c'est en suivant la ligne des Trois révolutions qu'il nous faut remporter la victoire complète du socialisme et réaliser la société communiste. Le terme ligne des Trois révolutions, idéologique, technique et culturelle, apparu dans l'histoire grâce au Président Kim Il Sung est une expression remarquable résumant les idées, l'esprit, les principes et le fonds du guide à suivre invariablement au long du processus de l'édification du socialisme et du communisme ainsi que les moyens de les appliquer.
   L'esprit dont est pénétrée la ligne des Trois révolutions, c'est l'esprit d'indépendance irréductible consistant à mener par ses propres forces la révolution de son pays, l'essentiel y étant la volonté d'accroître par tous les moyens les forces révolutionnaires autonomes.
   Aux divers stades révolutionnaires de la marche historique vers le socialisme, puis le communisme, les tâches ainsi que les conditions subjectives et objectives ne cessent de changer mais la stratégie révolutionnaire axée sur les forces autonomes ne peut changer.
Former les forces autonomes sur lesquelles on puisse compter en tout temps et s'appuyer avec assurance dans l'œuvre socialiste pleine de défis et de difficultés imprévisibles parce qu'inconnue, là sont l'immense signification et la vitalité perpétuelle des Trois révolutions.
   Les grandes mutations accomplies par la Corée du Juche qui a changé complètement dans un espace de temps historique record l'homme, la nature et la société sont dues aux Trois révolutions de même que tous les faits prodigieux accomplis par notre Etat à l'étonnement du monde représentent la victoire de la ligne des Trois révolutions. Si nous n'avions pas porté le drapeau des Trois révolutions dès le début de l'édification du pays, on n'aurait pu concevoir ni la naissance d'un peuple héroïque façonnant son destin par ses moyens ni le développement étonnant de notre République qui s'est érigée en une puissance en se relevant de ses ruines, ni l'existence de la Corée socialiste qui reste inébranlable devant les grands bouleversements politiques mondiaux et les défis sans précédent. C'est un sujet de fierté et un orgueil sans pareils de notre Parti et de notre Etat que d'avoir pour nous un programme d'action du genre de la ligne des Trois révolutions qui répond à la loi de l'édification du socialisme et du communisme et aux aspirations révolutionnaires de notre peuple et dont l'authenticité, la valeur et l'invincibilité ont été confirmées sans équivoque de siècle en siècle.
Nous devons perpétuer et appliquer dans toute sa pureté et sur tous les points la ligne des Trois révolutions pendant 100 ou 200 ans.
   Notre Parti se propose d'accélérer un développement généralisé du socialisme pour édifier dans un proche avenir une puissance socialiste qui prospère en toute indépendance et dignité.
   Le développement généralisé du socialisme sera à la fois un tournant historique qui sera abordé au bout de la longue lutte menée par notre Parti et notre peuple pour appliquer la ligne des Trois révolutions et la nouvelle époque de développement qu'inaugurera un stade supérieur des Trois révolutions.
   La ligne d'indépendance politique et économique et d'autodéfense définie dès le début de sa politique par le gouvernement de notre République tant au développement simultané de tous les domaines, notamment la politique, l'économie, la culture et la défense nationale et c'est dans ce but que notre Parti et notre peuple ont mené une lutte de longue haleine en portant le drapeau des Trois révolutions.
   Au cours de cette lutte historique, la force politique et militaire de notre République a augmenté de façon extraordinaire et nous pouvons enfin aborder un tournant en portant tous les domaines de l'édification du socialisme à un nouveau stade de changement, de croissance et de développement.
   Aujourd'hui, alors que les facteurs décisifs et les conditions fondamentales d'une défense certaine et d'une forte promotion du socialisme sont réunis, une puissance socialiste développée et prospère n'est plus un projet d'avenir lointain mais est un objectif réaliste. Le grand passage à une puissance socialiste est un processus où tous les membres de la société sont transformés en révolutionnaires, où les forces techniques et économiques atteignent un niveau élevé et où la société dans son ensemble tend à une haute civilisation. Les tâches majeures qu'implique l'édification d'une puissance socialiste, qui consistent notamment à rehausser la distinction et la dignité des hommes comme l'exige l'époque de primauté de la valeur de notre Etat, à développer l'économie nationale dans son ensemble, à modifier la structure de la production agricole et à instaurer un nouveau mode de vie culturelle à la coréenne présupposent le changement, le développement et une civilisation poussée de tous les hommes, de tous les secteurs et de tous les domaines et exigent une marche générale pour les Trois révolutions avec la participation du Parti, du pays et du peuple entiers.
   Le développement généralisé du socialisme à la coréenne est, par essence, une nouvelle révolution dans les trois domaines, idéologique, technique et culturel. Il faut atteindre les objectifs des Trois révolutions: unir tout le peuple par les idées du Parti, jeter des assises scientifiques et techniques au développement indépendant et durable de l'économie, transformer tout le peuple en talents scientifiques et techniques et combler tout le retard culturel, si l'on veut porter à un nouveau palier supérieur l'avant-gardisme et la modernité de notre Etat.
   Brandir plus haut le triple drapeau rouge, voilà le raccourci à prendre pour développer le socialisme sur tous les plans, idée de notre Parti et exigence de notre révolution. Stimuler fortement le développement simultané et équilibré de tous les domaines de la vie étatique et sociale et de toutes les régions du pays par les Trois révolutions, force motrice, tel est l'esprit fondamental de la présente conférence.
   «Réalisons les Trois révolutions dans toutes les positions révolutionnaires!», voilà le mot d'ordre que nous devons porter bien haut dans notre lutte.
   Transformer par les Trois révolutions tous les domaines, toutes les unités d'activité et toutes les régions, c'est ce que nous visons: le développement généralisé du socialisme, la puissance socialiste prospérant en toute indépendance et dignité, la société idéale du peuple. Pour transformer toute la société par les Trois révolutions, il convient de stimuler le mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions et le mouvement des groupes de promotion des Trois révolutions. Rien ne peut donner une impulsion aussi forte aux Trois révolutions que ces deux mouvements dont la pratique de notre édification du socialisme a démontré la pertinence et la vitalité.
   Notre Parti a déjà éclairci sur tous les plans et dans tous leurs détails le caractère et la mission de ces mouvements ainsi que les principes à suivre, les exigences à satisfaire et les moyens à mettre en œuvre dans leur cadre. Il importe d'y répondre comme l'exigent l'évolution de la situation et les conditions réelles.
   Le Comité Central du Parti, ayant analysé l'état actuel de ces mouvements, a défini la ligne de conduite destinée à les revigorer.
D'abord, il faut élargir et renforcer le mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions comme l'exige le développement de la révolution. Etant donné que notre époque exige de développer avec force et à un nouveau palier les Trois révolutions, notre Parti a décidé d'étendre le mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions à toute la société et à tout le peuple, y compris les villes, les arrondissements et les complexes industriels, au lieu de le confiner dans les organismes, les entreprises, les usines, les fermes coopératives, les ateliers et les équipes de travail. Il est juste d'étendre ce mouvement aux villes, aux arrondissements et aux complexes industriels tant en raison de son caractère de mouvement de masse de la forme suprême, en raison de la nécessité de l'union monolithique du peuple entier pour la victoire de la cause du socialisme que du fait du devoir révolutionnaire du stade actuel de développer harmonieusement tous les domaines et toutes les régions.
   Le grand Dirigeant Kim Jong Il, a défini, dès les années 1970, alors qu'il a allumé le flambeau de ce mouvement, la ligne de conduite consistant à l'étendre, au fur et à mesure de son développement, aux villes, arrondissements et complexes industriels. Chez nous, la ville et l'arrondissement étant les points d'appui géographiques de l'édification du socialisme doivent être à juste titre ceux des Trois révolutions. Il est logique, peut-on dire, que ce mouvement s'étende aux villes et aux arrondissements au fur et à mesure du développement de l'édification du socialisme.
   L'extension de ce mouvement aux villes et aux arrondissements présuppose l'attitude responsable des organisations du Parti de tous les échelons, y compris les comités du Parti des villes et arrondissements et la participation de tout le peuple. C'est aussi le moyen le plus efficace pour mettre en effervescence tout le pays par les Trois révolutions. Notre Parti fait grand cas de la ville et de l'arrondissement, unités principales qui organisent et exécutent de façon directe, unifiée et synthétique l'application de sa politique et promeut énergiquement la politique en faveur du renforcement de la ville et de l'arrondissement, politique tendant à accélérer le relèvement de l'Etat grâce au développement de la ville et de l'arrondissement. L'application de la politique du Parti et les Trois révolutions ne sont pas deux choses différentes. La politique de notre Parti, dans son cadre et dans son contenu, relève des trois domaines, idéologique, technique et culturel et comporte de nombreuses tâches incombant directement à la ville et à l'arrondissement. D'importantes politiques avancées par le Parti, y compris la construction de logements, le reboisement, l'aménagement des montagnes et des cours d'eau, etc, sans parler de la modernisation des usines de l'industrie locale, de l'embellissement du milieu rural et de la restructuration des écoles et des hôpitaux sont des tâches relevant des Trois révolutions à réaliser dans le cadre de la ville et de l'arrondissement et leur réussite peut être assurée lorsque les Trois révolutions, idéologique, technique et culturelle, sont promues à la fois.
   Quand on examine les villes et arrondissements qui se tiennent au premier rang sur tous les plans en faisant parler d'eux dans tout le pays malgré les pires conditions actuelles, on peut se rendre compte dans tous les cas sans exception que leurs responsables du Parti cherchent, conscients de l'essence du mouvement du drapeau rouge, à appliquer la politique du Parti dans le cadre des Trois révolutions.
   Les 200 et quelques villes et arrondissements que compte le pays déploient toute leur énergie sous le drapeau des Trois révolutions, on verra s'ouvrir une phase nouvelle créée par la transformation de la province et nos villages deviendront riches, dignes du socialisme avec les techniques et la civilisation modernes dont ils seront dotés. Un développement généralisé de l'édification du socialisme démarrera lorsque l'aspect de la province aura changé et le passé et le présent de la campagne feront un contraste frappant et c'est alors que la valeur et le vrai aspect du socialisme à la coréenne émergeront au grand jour.
   Les comités du Parti de ville et d'arrondissement doivent voir dans ledit mouvement une arme puissante pour le renforcement des villes et des arrondissements pour y faire tendre toutes leurs activités de même qu'on doit passer en revue et apprécier leur travail en prenant en compte essentiellement comme de juste l'état de ce mouvement.
Le mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions doit commencer par le travail politique effectué pour amener tout le peuple à le faire sien. Ce sur quoi le Comité Central du Parti a compté d'abord en profitant d'étendre ce mouvement aux villes et aux arrondissements, ce sont l'action volontaire et active que mèneraient les masses lorsqu'elles auront pris conscience de leurs besoins et intérêts. Si les masses comprennent que les Trois révolutions servent à transformer elles-mêmes en êtres de plus haute valeur et plus civilisés et à changer en mieux la région où elles vivent et où leurs descendants vivront de génération en génération, elles s'engageront dans l'action avec une force terrible.
   Il faut commencer par mettre au courant des intentions du Comité Central du Parti les cadres des villes et des arrondissements et jusqu'au dernier paysan pour qu'ils participent volontairement au mouvement et donner toujours la priorité au travail appelé à les éduquer sur les plans moral et culturel. Lorsqu'il faut établir un plan à long terme et un projet pour le développement de leur région ou organiser un spectacle artistique ou une activité sportive et culturelle, les comités du Parti de ville et d'arrondissement doivent en hausser le caractère politique et culturel et la qualité afin que ces manifestations servent à dessiller les yeux au public et lui faire assimiler la civilisation développée.
   La mentalité de notre peuple ayant évolué grandement, sa conscience politique, sa conception du beau, sa manière de travailler et son mode de vie changeront rapidement autant qu'on lui fera voir et entendre des nouveautés et ce sera un catalyseur important du mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions. Ce n'est pas aujourd'hui que commence ce mouvement dans le cadre des villes et arrondissements, c'est la poursuite de la lutte pour l'application de la ligne du renforcement des villes et des arrondissements et un processus d'essor et de développement des Trois révolutions.
   Les villes et arrondissements abritent déjà des unités d'activité honorées du drapeau rouge des Trois révolutions et ont nombre de succès et d'expériences cumulés à travers divers mouvements de masse. Aussi, n'ont-ils qu'à s'y prendre avec une ferme détermination et à oser s'atteler à la tâche.
   Les comités du Parti de ville et d'arrondissement sont tenus d'engager tous les organismes de l'administration et de l'économie et toutes les unités d'activité de leur région dans le mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions et d'approfondir la direction du Parti pour accroître sans cesse le nombre d'unités d'activité une, deux ou trois fois honorées de ce drapeau. Si tous les cadres dont les secrétaires en chef des comités du Parti de ville et d'arrondissement parlent tout le temps des Trois révolutions et toutes les villes et tous les arrondissements sont en effervescence du fait de ces révolutions, la mentalité et le niveau culturel des gens hausseront et l'aspect des villes et arrondissements changera au point d'être méconnaissable.
   Pour déclencher ce mouvement dans toutes les villes et tous les arrondissements du pays, il faut que les comités du Parti de province s'acquittent de leur rôle de timonier. Il convient qu'ils opèrent de façon méthodique et renforcent contrôle et direction en faveur d'une plus grande vigueur du mouvement du drapeau rouge afin qu'on puisse voir des villes et arrondissements inaugurer tôt des villages idéaux communistes. Il faut aménager une exposition des Trois révolutions dans chaque province.
   L'exposition dans chaque province des succès de valeur obtenus au cours des Trois révolutions dans ses villes et arrondissements et une organisation judicieuse des visites seront avantageuses pour instruire nombre de cadres et de travailleurs et mettre en jeu leur enthousiasme et leur émulation et très efficace pour assimiler en peu de temps des expériences et des méthodes de haute valeur et partager les techniques avancées. Les secrétaires en chef des comités du Parti de province doivent prendre en main l'aménagement de l'exposition des Trois révolutions en un lieu d'étude important, un lieu d'échange de technique et un lieu d'échange d'information appelés à activer le mouvement visant à se dépasser et à apprendre les uns des autres et à échanger des expériences.
   Pour aviver les flammes du mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions à travers tout le pays, il faut commencer par faire changer les cadres d'avis et de point de vue à l'égard de ce mouvement. Actuellement, ce mouvement est limité à certaines unités d'activité exemplaires et aux pionniers.
Des cadres manquant eux-mêmes de confiance dans ce mouvement, abattus qu'ils sont devant les obstacles en présence dont les difficultés économiques, nombre d'unités d'activité marquent le pas au niveau de ce mouvement, certaines ne parvenant pas à se revoir honorer le drapeau rouge depuis près de 20 ans qu'elles l'ont reçu.
Il faut défier les difficultés, non s'en plaindre, et oser s'engager dans ce mouvement et y déclencher un vent vigoureux.
   Eriger des gens du commun en héros, des retardataires en éléments progressistes et même enfourcher le Chollima légendaire, telle est la puissance de notre idée originale des mouvements de masse, telle est la tradition qui y est liée.
   Penser pouvoir brûler toutes les sales idées, dont le défaitisme, dans le fourneau des Trois révolutions et tout arranger ainsi, c'est le point de départ d'une révolution. La différence entre les unités d'activité ayant obtenu le drapeau rouge des Trois révolutions et celles qui n'y ont pas réussi est la différence existant entre les points de vue qu'ont les cadres des uns des autres à l'égard des particularités et de l'efficacité de ce mouvement. Tous nos cadres sont des révolutionnaires formés au principe des idées du Juche selon lequel rien n'est impossible si l'on compte et s'appuie sur les masses populaires et formés aussi à l'épopée héroïque de notre République. Les cadres doivent, conscients de la qualité particulière du mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions d'accélérer la transformation des gens en révolutionnaires et en communistes, et de maximiser l'héroïsme de masse et l'innovation collective, s'y engager, sans hésitation, pour ouvrir une nouvelle voie au développement de leurs unités d'activité.
   Il faut améliorer la direction du mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions. Ce mouvement a derrière lui une histoire de près d'une cinquantaine d'années, mais plus d'une unité d'activité n'ont pas encore reçu le drapeau rouge des Trois révolutions et nombre de celles qui l'ont obtenu ne s'acquittent pas de leur devoir. Cela témoigne que la direction de ce mouvement souffre de défauts.
De nos jours, le mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions donne l'impression d'un mouvement qui ne recherche qu'une appréciation favorable ou d'un mouvement qu'on cesse dès qu'on a obtenu le drapeau rouge.
   La direction de ce mouvement doit naturellement consister d'abord à inciter toutes les unités d'activité à participer à ce mouvement et ensuite, à exercer régulièrement contrôle et direction sur elles et à effectuer une évaluation équitable de leur comportement, à prêter une aide constante à celles qui ont reçu le drapeau rouge, à réévaluer leur comportement et à dresser efficacement le bilan de leurs activités pour leur permettre de se fixer des objectifs plus élevés et d'être au premier rang dans les Trois révolutions. Le service d'information et de motivation du Comité central du Parti assume une mission très importante dans l'amélioration de la direction de ce mouvement.
   A l'heure actuelle, nombre d'unités d'activité sont en marge de ce mouvement sous prétexte de la spécificité de leurs activités et de différentes conditions. Etant donné que tous les bâtisseurs du socialisme dignes de ce nom se doivent d'appliquer la ligne des Trois révolutions, aucune unité d'activité ni aucun travailleur ne peut être en dehors de ce mouvement.
   Le service d'information et de motivation du Comité Central du Parti doit revoir les critères anciens, y compris guide et règlements d'appréciation, les renouveler et les compléter au besoin pour exercer une direction substantielle de façon à faire participer toutes les unités d'activité et tous les travailleurs à ce mouvement.
   Pour rehausser l'ardeur à ce mouvement, il est important d'appliquer un système correct des récompenses et punitions. Il convient d'apprécier favorablement sur les plans politique et matériel les unités d'activité et les porte-drapeaux de ce mouvement qui se sont montrés exemplaires pour intéresser vivement un nombre croissant d'unités d'activité et les masses à ce mouvement. Il faut décerner de hautes distinctions et récompenses aux cadres qui, en travaillant depuis longtemps à une même unité, ont contribué de façon remarquable à faire obtenir une, deux ou trois fois le drapeau rouge par celle-ci; de même il faut proposer d'en faire autant aux unités d'activité qui honorent leur nom de collectivité de porte-drapeaux en obtenant des succès éclatants au niveau de l'application de la politique du Parti. En particulier, les villes et arrondissements qui ont obtenu le drapeau rouge des Trois révolutions méritent non seulement des décorations et des récompenses mais encore un traitement de faveur étatique.
   Dans tout domaine, il faut procéder à un bilan et une évaluation équitables, à des récompenses et punitions claires.
   Les secrétaires en chef des comités du Parti de ville et d'arrondissement qui traînent en arrière dans ce mouvement et les responsables du Parti des unités qui se sont vues éliminer des rangs des unités d'activité honorées du drapeau rouge ou priver du titre concerné en endosseront dûment la responsabilité. Il convient d'établir judicieusement les fonctions concernées et instaurer les rouages et les postes supplémentaires nécessaires afin que ce mouvement soit dirigé de façon satisfaisante conformément à son extension aux villes, arrondissements et complexes.
   L'activation du mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions dépend pour une grande part du niveau et de la capacité des cadres directement chargés de ce mouvement.
   Ces cadres doivent connaître à fond les idées du Parti et les orientations définies par celui-ci à chaque période, mais encore la politique qu'il pratique dans tous les secteurs, s'y connaître dans les affaires administratives et économiques, la science et la technologie, mais encore jouir d'une haute formation culturelle. Ils doivent surtout connaître en détail les hauts faits accomplis par le Parti dans la direction de leurs régions, rechercher constamment et appliquer la méthode de direction appropriée à la situation concrète et aux particularités de ces régions. Les comités du Parti de tous les échelons dont les comités du Parti de province, ville et arrondissement, de leur côté, doivent veiller soigneusement à constituer les rangs des cadres chargés des mouvements de masse des éléments compétents préparés sur tous les plans et de les fixer à leur poste au moins pour cinq ans.
   Il ne faut pas considérer la direction du mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions comme revenant uniquement au service d'information et de motivation. Tous les services des comités du Parti de tous les échelons, à commencer par le Comité Central du Parti, doivent lier étroitement à ce mouvement la direction qu'elles donnent aux organisations des instances inférieures et impulser énergiquement ce mouvement en procédant à une opération combinée et à la coopération avec le service d'information et de motivation. Il faut rédiger correctement la revue Le Drapeau rouge des Trois révolutions afin qu'elle soit un moyen important pour guider et stimuler le mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions. Il convient de prendre les mesures requises pour qu'elle traite, outre les succès et les expériences cumulés par les organisations du Parti et les cadres modèles, les erreurs relevées et les leçons qu'on peut en tirer ainsi que les problèmes pratiques concernant la fixation des objectifs proposés et la méthode d'établissement du bilan.
   Le mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions et le mouvement visant à suivre l'exemple des personnes de mérite patriotique socialiste sont étroitement liés l'un à l'autre. Des modèles d'homme de haute valeur sortent du creuset des Trois révolutions et les personnes de mérite patriotique socialiste sont les pionniers d'entre les pionniers des Trois révolutions. Si le Parti honore hautement les personnes de mérite patriotique socialiste, c'est qu'il trouve dignes de reconnaissances le dévouement et le patriotisme dont elles font preuve en suant avec une pure conscience pour le Parti, la révolution, la patrie et le peuple sans briguer les honneurs ni rechercher une récompense en travaillant toute une vie à des postes difficiles. Il convient de mener de façon active le mouvement visant à s'inspirer des personnes de mérite patriotique socialiste pour rééditer l'exemple de fidélité et de patriotisme modèle des générations précédentes. Si l'on convoque régulièrement le genre de la conférence des personnes de mérite patriotique socialiste, les pionniers d'une haute formation idéologique et morale nous fourniront un manuel vivant d'une vie authentique souhaitée par notre Parti et digne de la mémoire de la patrie et aideront beaucoup à l'éducation de la nouvelle génération. Il faut activer le mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions. A l'époque où l'on est en train d'accomplir des mutations et des progrès remarquables dans tous les domaines, idéologique, technique et culturel et de créer une civilisation à la coréenne, les groupes de promotion des Trois révolutions doivent naturellement opérer en troupes d'éclaireurs et d'avant-garde.
   Le Parti et le peuple comptent et fondent de grands espoirs sur les collectivités d'intellectuels de la nouvelle génération qui connaissent mieux que personne les idées et la ligne du Parti et sont munies des connaissances et de la culture de l'époque contemporaine et les jeunes avant-gardistes débordant de vigueur, dotés d'un idéal et d'ambitions grandioses, réceptifs à la nouveauté et pleins d'ardeur à la révolution et à la création.
   Le précieux nom de groupe de promotion des Trois révolutions doit être le drapeau de la lutte et du progrès à une nouvelle époque de la révolution comme celle d'aujourd'hui et le glorieux titre d'avant-gardiste des Trois révolutions doit dûment briller comme symbole de l'époque de grands changements.
   Au stade actuel, les groupes de promotion des Trois révolutions ont pour devoir d'assumer essentiellement la révolution technique au niveau des Trois révolutions dans les unités d'activité concernées.
   Aujourd'hui, au niveau de notre révolution, la signification de la révolution technique s'accentue en même temps que le rôle important de la science et de l'industrie. Si le secteur de l'économie et de la technologie n'opère pas une nouvelle révolution, on ne peut marcher vers la civilisation moderne ni cimenter les positions idéologiques socialistes. C'est pour cette raison que le Parti a réparti les groupes de promotion des Trois révolutions aux positions importantes de notre révolution comme détachements de la révolution technique. Les membres des groupes de promotion des Trois révolutions dédieront, en portant haut le flambeau de la révolution technique, leur ardeur juvénile à la restructuration technique, à la création de nouvelles techniques, et à des bonds techniques pour frayer un raccourci dans le développement des unités d'activité concernées. Ils intégreront la réalité et renforceront la coopération créatrice avec les techniciens et les travailleurs sur le terrain afin d'obtenir des résultats scientifiques et techniques propres à contribuer réellement à la production et à la gestion des unités d'activités concernées. Si les membres des groupes de promotion des Trois révolutions du pays entier obtiennent et introduisent chacun un résultat substantiel, nombre de problèmes posés dans la réalité pourront être résolus et ces étincelles aviveront les flammes de la révolution technique à travers tout le pays.
   Prendre la tête de l'invention d'une nouvelle technique en enrichissant des études et en se vouant à la recherche scientifique sur les lieux de travail, voilà le mode d'action des membres des groupes de promotion des Trois révolutions. A l'âge de fleur entreprenant et animé de vigueur et d'enthousiasme, les membres des groupes de promotion des Trois révolutions doivent marquer, pour la patrie et le peuple, de profondes traces de création indélébiles de valeur même dans un avenir lointain.
   Les groupes de promotion des Trois révolutions possèdent d'énormes potentialités pouvant promouvoir l'accomplissement des Trois révolutions des unités d'activité concernées.
   Les membres des groupes de promotion des Trois révolutions doivent examiner à fond la réalité de façon novatrice et avec une vision du Parti et de l'Etat et présenter des nouvelles vues constructives contribuant à l'accomplissement des Trois révolutions des unités d'activité concernées.
   Sous la direction des organisations du Parti des unités d'activité concernées, ils doivent mener le travail politique envers les masses et leur donner l'exemple à leur tête, et créer l'ambiance d'innovation technique en tant que promoteurs de la vulgarisation de nouvelles connaissances et de nouvelles techniques. Il leur faut exercer une influence importante sur la transmission de la culture développée de la capitale, de la culture urbaine avancée, à la province et à la région de montagnes très reculée. Une atmosphère pleine de vitalité et révolutionnaire doit régner partout où travaillent les groupes de promotion des Trois révolutions, et tous leurs membres sont tenus de se faire des promoteurs des Trois révolutions dignes d'envie.
   Notre Parti fait grand cas du travail envers les groupes de promotion des Trois révolutions pour former des cadres de réserve prometteurs pouvant porter sur leurs épaules le développement et le renforcement du Parti et de l'Etat.
   La lutte pour l'accomplissement des Trois révolutions dans toutes nos positions révolutionnaires accompagne la révolution des cadres et exige la formation systématique et massive des cadres de réserve jeunes et brillants.
   Les membres des groupes de promotion des Trois révolutions doivent considérer la période de leur travail dans ces groupes comme le premier pas pour répondre aux bienfaits du Parti et de l'Etat et la période de préparation pour devenir des cadres nationaux d'avenir, et travailler à posséder les nobles qualités idéologiques et spirituelles et la compétence professionnelle de haut niveau.
   Ils doivent aspirer avec ardeur à devenir des révolutionnaires authentiques, capables d'adapter leur idéal aux grands desseins du Parti, de penser chaque jour, chaque instant, à résoudre les problèmes qui préoccupent le Parti et d'agir dans ce sens, des hommes doués d'un vif esprit entreprenant, novateur et inflexible devant tout obstacle, des hommes sincères et consciencieux pouvant faire dignement le bilan de leur travail devant la patrie et le peuple dans un lointain avenir, des hommes admirables avec leur jeunesse à même de s'emparer des coeurs avec leur culture et leur morale nobles.
   On peut dire en un mot que récemment, la direction envers les groups de promotion des Trois révolutions est vide de contenu, mais stéréotypée. Le système de direction cohérent n'est pas établi de la capitale aux instances inférieures, ce qui empêche la direction unifiée, précise et détaillée et affaiblit le mouvement des groupes de promotion des Trois révolutions. Le service concerné du Comité Central du Parti et les organisations du Parti de tous les échelons doivent faire sur tous les plans une analyse anatomique de l'état des groupes de promotion des Trois révolutions en vue de trouver tous les éléments irrationnels et de prendre des mesures d'amélioration adéquates pour les éradiquer.
   La relance du mouvement des groupes de promotion des Trois révolutions doit commencer par leur renforcement qualitatif et quantitatif. Il faut accroître leurs forces à répartir afin que celles-ci puissent assurer l'équilibre entre les secteurs économiques et contribuer à relancer l'ensemble de l'économie, en s'en tenant au principe de trier sur le volet les meilleurs diplômés de grandes écoles, solidement dotés sur les plans politique et idéologique.
   Les groupes de promotion des Trois révolutions doivent être répartis, non seulement aux unités de production, à toutes les régions de sorte qu'ils jouent un rôle important dans l'application de la ligne du Parti en matière de renforcement des villes et des arrondissements.
   Ainsi, on peut mener simultanément la relance des secteurs économiques importants et la promotion du développement régional, procéder à la direction efficace des groupes de promotion des Trois révolutions et accroître leur rôle. Il faut faire un calcul minutieux les besoins en forces techniques et les possibilités de leur répartition à l'échelle nationale, définir convenablement l'envergure des groupes de promotion des Trois révolutions à envoyer aux unités de production importantes qui revêtent une grande signification au développement économique et à l'amélioration du bien-être de la population, ainsi qu'à toutes les régions et faire le travail d'envoi avec initiative et avec astuce. Les organisations du Parti et les cadres sont tenus de prendre la direction des groupes de promotion pour tâche importante du Parti et de la renforcer avec un haut sens de responsabilités afin que ceux-ci résolvent les problèmes scientifiques et techniques épineux de leurs régions et de leurs unités d'activité et ouvrent une percée dans les Trois révolutions.
   Ils doivent assurer les conditions de travail et de vie satisfaisantes aux membres des groupes de promotion des Trois révolutions pour que ceux-ci fassent le maximum d'efforts avec la dignité d'envoyés spéciaux de notre Parti, apprécier hautement les membres qui obtiennent de bons succès et leur décerner des récompenses sous diverses formes en vue de mobiliser leur énergie morale et leur ardeur créative. Les organisations du Parti de tous les échelons doivent sélectionner les diplômés de grandes écoles exemplaires dans leur travail et leur vie au cours de leurs activités et les nommer cadres, et les conduire à rester invariablement fidèles au Parti et au peuple comme intellectuels révolutionnaires et transformés selon le modèle de la classe ouvrière sur les lieux de production.
   Les secteurs et les unités d'activité concernés, dont le Comité national des sciences et des technologies, doivent rapprocher la direction des unités inférieures et se montrer exigeants envers les groupes de promotion des Trois révolutions afin que ceux-ci jouent admirablement le rôle d'avant-garde de la révolution technique.
   Il leur convient de faire avec un sens de responsabilités la direction et l'examen du travail d'innovation technique des membres des groupes de promotion des Trois révolutions pour qu'ils le fassent conformément aux intérêts de l'Etat, à la tendance de notre époque et aux exigences de la réalité, et de déployer sous diverses formes, y compris exposition et visite, le travail pour élargir leur vision et améliorer leur créativité.
   Les pionniers des Trois révolutions sont les noyaux et les trésors dont notre Parti fait grand cas. Tant qu'il y a nombre de patriotes fidèles comme vous qui défendez fermement les trois fronts idéologique, technique et culturel, la base de notre Parti et de notre Etat est solide et la lutte pour l'accomplissement des Trois révolutions à travers tout le pays connaîtra un grand bond et un progrès prodigieux.
   Tous les participants à cette conférence doivent continuer de faire briller l'honneur de promoteurs dans l'effort pour porter à un nouveau palier le mouvement du drapeau rouge des Trois révolutions et le mouvement des groupes de promotion des Trois révolutions qui sont un héritage révolutionnaire précieux légués par les grands Leaders et la force motrice puissante de l'édification du socialisme.
   L'objectif de lutte fixé par notre Parti est ambitieux et les difficultés se multiplient devant nous, mais nous ne pouvons attendre que toutes les conditions s'améliorent.
   Nous devons aller de l'avant énergiquement par nos propres forces suivant le chemin de développement que nous avons choisi.
Je suis certain que tous les cadres, les membres du Parti et les travailleurs surmonteront tous les défis de l'histoire en portant haut le flambeau des Trois révolutions et réaliseront à coup sûr la richesse et le développement généralisés du socialisme.
   Que tous luttent énergiquement, animés de la conviction inflexible et de la volonté inébranlable pour la dignité et la gloire de notre grand Etat, pour la victoire complète du socialisme.