/ Activités révolutionnaires de Kim Jong Un,
Secrétaire Général du PTC
Lettre du camarade Kim Jong Un adressée aux participants au congrès général de l'Association générale des Coréens résidant au Japon

Inaugurons une nouvelle ère de relèvement de la Chongryon
par la force immense des masses
de toutes les couches sociales des Coréens du Japon

Le 28 mai de l'an 111 du Juche (2022)

   Je me félicite que le XXVe congrès général de la Chongryon s'ouvre en cette année significative où nous avons célébré tout particulièrement le 110e anniversaire de la naissance du grand Président Kim Il Sung et le 80e anniversaire de la naissance du grand Dirigeant Kim Jong Il comme les grands évènements révolutionnaires et les festivités politiques suprêmes de la nation coréenne.
   A l'occasion de ce congrès ouvert au milieu de la grande attention et de l'attente importante de l'intérieur et de l'extérieur du pays à l'époque épique où la dignité et la puissance inépuisable de la Corée du Juche se manifestent au monde entier, je tiens à adresser mes félicitations et mes salutations les plus chaleureuses à tous les permanents de la Chongryon, dont les participants au congrès, et à tous les Coréens du Japon, en reflétant les sentiments du Président et du Dirigeant.
   Le congrès général, organe de pouvoir décisionnel suprême de la Chongryon, occupe une position très importante pour renforcer cette organisation des citoyens d'outre-mer digne de notre République et développer sans cesse le mouvement des Coréens du Japon.
   Les congrès généraux ont marqué un tournant de la continuation, de l'innovation, du progrès et du bond sur le long trajet depuis le jour de la fondation de la Chongryon où le mouvement des Coréens du Japon enraciné au Paektu, mont sacré de la révolution, s'est engagé dans la voie Juche jusqu'à aujourd'hui.
   Le Président Kim Il Sung, fondateur et bâtisseur de la Chongryon, et le Dirigeant Kim Jong Il, constructeur de celle-ci, ont adressé des messages de félicitations pleins d'amour aux congrès généraux de la Chongryon pour indiquer la voie à suivre par le mouvement des Coréens du Japon et bénir un avenir heureux des Coréens du Japon.
   Les permanents de la Chongryon et les Coréens du Japon, infiniment fidèles à la pensée Juche du Président et du Dirigeant en matière de mouvement des Coréens d'outre-mer et à leur direction, ont profité des congrès généraux pour réussir des entreprises importantes pour la patrie et la nation en surmontant vaillamment de multiples difficultés.
   L'histoire de la Chongryon et du mouvement des Coréens du Japon a dû franchir d'énormes obstacles durables. Surtout, les 4 dernières années après le XXIVe congrès général étaient une période de dures épreuves où nos compatriotes ont ressenti des peines incommensurables dues aux manœuvres croissantes des forces hostiles contre notre République et la Chongryon et à la propagation de la pandémie mondiale.
   Cependant, les permanents de la Chongryon et les Coréens du Japon ont multiplié, de concert avec la patrie socialiste, des victoires surprenantes dans l'effort pour ouvrir une nouvelle période de prospérité du mouvement des Coréens du Japon.
   Le noble esprit des Coréens du Japon qui ont manifesté nettement leur tempérament et fait preuve du dévouement désintéressé pour la patrie et la nation malgré la situation terrible due à l'interruption du voyage dans la patrie, a donné une grande force au peuple de la patrie et leur a permis de ressentir vivement la valeur de la Chongryon, héritage patriotique du Président et du Dirigeant.
   Je rends un hommage sublime aux permanents de la génération précédente de la Chongryon, dont les camarades Han Tok Su, Ri Jin Gyu, So Man Sul et Ri Kye Baek, et aux compatriotes de la première génération célèbres ou inconnus qui ont consacré sans hésitation dans les annales sans précédent leur vie précieuse à la réunification et au développement de la patrie, au progrès victorieux du mouvement des Coréens du Japon.
   Et j'adresse mes remerciements chaleureux à tous les permanents de la Chongryon et aux Coréens du Japon qui s'acquittent de l'obligation avec une conscience pure, sans briguer ni honneur ni récompense, sur la voie sacrée pour inaugurer une nouvelle époque de prospérité du mouvement des Coréens du Japon en partageant le destin de la patrie socialiste et surmontant avec persévérance toutes les difficultés sur le sol étranger.
   Je profite de cette occasion pour témoigner, au nom du Parti du Travail de Corée, du gouvernement de la République Populaire Démocratique de Corée et en mon nom personnel, une reconnaissance profonde aux personnalités consciencieuses du Japon, aux peuples épris de paix et aux missions diplomatiques de tous les pays qui accordent un soutien et des encouragements énergiques aux activités justes de la Chongryon et des Coréens du Japon.
   La Chongryon et le mouvement des Coréens du Japon ont pris un grand essor à travers la lutte d'une dizaine d'années pour l'inauguration d'une nouvelle époque de prospérité et sont entrés dans une étape de développement généralisé vers le sommet plus élevé en passant par l'étape de préservation.
   Le XXVe congrès général de la Chongryon ouvert dans ces circonstances constituera un rassemblement significatif revêtant une grande importance pour accélérer la marche patriotique visant à réaliser l'ambition immense et le grand idéal d'édification de la Chongryon puissante et prospère.
   A l'heure actuelle, la tâche principale de la Chongryon est d'unir étroitement la force des masses de toutes les couches sociales des Coréens pour inaugurer une nouvelle ère de prospérité du mouvement des Coréens du Japon, une nouvelle époque de relèvement de la Chongryon.
   La force inépuisable des compatriotes fermement unis selon la grande idée et les liens du sang est l'éternel gage victorieux de la Chongryon et du mouvement des Coréens du Japon.
   C'est la vérité incontestable qu'a prouvée l'histoire de la Chongryon et du mouvement des Coréens du Japon, et le bilan glorieux des activités du XXIVe comité central de la Chongryon.
   La Chongryon doit inaugurer une nouvelle ère de son relèvement en prenant pour unique force motrice la force inépuisable des masses de toutes les couches sociales des Coréens éprises de la patrie et de la nation.
   La première tâche incombant à la Chongryon est d'appliquer l'idée de primauté des compatriotes dans toutes ses activités.
   L'idée de primauté des compatriotes est la matérialisation des grandes idées du Juche, de l'idée de primauté des masses populaires dans le mouvement des Coréens du Japon.
   La Chongryon ayant les idées du Juche pour son idéologie directrice doit être une organisation qui fait cas des compatriotes et porter le mot d'ordre de l'idée de primauté de ceux-ci.
   Les organisations et corps de travail de tous les échelons de la Chongryon doivent donner toujours la priorité à la défense et à l'élargissement de la souveraineté, du droit à l'existence et du droit de développement des compatriotes en tant que défenseur et porte-parole des droits et intérêts nationaux démocratiques de ceux-ci.
   Les permanents de la Chongryon et les Coréens du Japon travailleront énergiquement à défendre le droit à l'enseignement, le droit à l'entreprise et le droit de vie sans oublier un seul instant le désir des vétérans de la première génération qui ont créé la Chongryon et défendu les écoles de leurs enfants au prix de leurs vie et sang.
   Toutes les organisations de la Chongryon prendront les mesures énergiques pour la défense des droits en la considérant comme le problème de plus haute importance pour la défense des conquêtes patriotiques et amplifieront davantage le mouvement de masse pour la défense des droits et intérêts des compatriotes.
   La Chongryon renforcera la lutte pour lever la mesure de sanction illégale prise par les autorités du Japon afin d'interrompre les voyages des Coréens dans la patrie, y compris les députés à l'Assemblée populaire suprême de la République Populaire Démocratique de Corée.
   A l'avenir aussi, le gouvernement de notre République arrêtera des mesures d'Etat strictes pour défendre et assurer les droits et les intérêts nationaux démocratiques des Coréens du Japon selon la loi sur la défense des droits et des intérêts des Coréens de la diaspora et mettra successivement en pratique des mesures d'exception visant à garantir sûrement la souveraineté, le droit à l'existence et le droit de développement des compatriotes.
   Les organisations et corps de travail de tous les échelons de la Chongryon doivent s'adonner avec un sentiment maternel à l'amélioration du bien-être des compatriotes.
   Je voudrais bien sacrifier toutes les richesses du pays pour l'amélioration du bien-être des Coréens du Japon selon les desseins du Président Kim Il Sung et du Dirigeant Kim Jong Il qui les ont entourés d'un amour et d'une sollicitude sans limites sans les oublier un seul instant.
   La Chongryon doit mener des activités énergiques pour améliorer le bien-être des compatriotes en considérant dans son travail et ses activités leurs exigences, intérêts et commodités comme prioritaires au plus haut point, en vue d'acquérir ainsi une grande confiance à son égard et de consolider les bases de masse.
   Il lui convient de normaliser le fonctionnement des cabinets de consultation de la vie des compatriotes et de satisfaire avec sincérité leurs besoins en vie, surtout mariage, travail, problème de personnes âgées et de handicapés.
   Il lui faut aller souvent aux compatriotes pour faire régner au sein de la communauté des compatriotes la belle coutume de s'entraider et de se guider.
   La Chongryon doit prendre toutes les mesures possibles pour protéger la vie et la sécurité des compatriotes.
   Il n'y a pas de travail plus important et plus imminent que la défense de la vie, de la sécurité et des maisons des compatriotes contre le tremblement de terre, le typhon et le raz-de-marée réitérés.
   La Chongryon doit examiner la résistance de tous les établissements, écoles et maisons des compatriotes au tremblement de terre et prendre des mesures préalables. Surtout, elle veillera à la sécurité des compatriotes des régions où des calamités naturelles se produisent souvent pour qu'un seul homme n'en subisse pas de dégâts.
   Grâce à ses mesures préventives et à ses efforts sincères, les Coréens du Japon n'ont pas subi de graves dégâts causés par la pandémie mondiale, mais on ne doit pas s'en contenter ni être inattentif. Il faut continuer de concentrer de grands efforts sur la vie et la sécurité des compatriotes pour que ceux-ci soient en bonne santé.
   La deuxième tâche revenant à la Chongryon est de convertir l'enseignement national démocratique en un enseignement qui puisse répondre de l'avenir du mouvement des Coréens du Japon, un enseignement auquel nos compatriotes puissent confier le sort de leurs enfants.
   L'enseignement national démocratique est vital pour la Chongryon et le mouvement des Coréens du Japon et c'est une entreprise patriotique perpétuelle dont dépendent l'existence et le futur de la communauté des Coréens du Japon.
   C'est pourquoi, l'enseignement national démocratique de la Chongryon doit consister principalement à donner aux étudiants une connaissance exacte de leur Leader, de leur patrie et de leur nation.
   Pour y parvenir, il faut s'attacher principalement à convertir les rangs des enseignants en troupes d'élite de révolutionnaires de carrière chargés de l'avenir de l'œuvre patriotique de la Chongryon.
   L'Union des enseignants coréens du Japon doit chercher principalement dans sa direction et son aide à imprégner tous les enseignants de l'orientation définie en matière d'innovation de l'éducation du nouveau siècle et à rehausser leurs qualités et leurs aptitudes professionnelles.
   Les enseignants de la Chongryon doivent prendre conscience de leur honneur et de leur mission exceptionnels d'être chargés de l'avenir du mouvement des Coréens du Japon, et chercher les premiers à ouvrir une pleine floraison de l'enseignement national.
   Il importe d'implanter solidement le concept du Juche au niveau de l'enseignement national et d'innover sans cesse le contenu et la méthode d'enseignement conformément à la tendance mondiale du développement de l'enseignement.
   Dans les écoles de tous les niveaux, il faut privilégier l'enseignement politique et idéologique et la formation à l'identité nationale et améliorer sans cesse le contenu de l'enseignement de façon à dispenser les connaissances et les techniques indispensables au travail et à la vie quotidienne des compatriotes.
   Il est nécessaire aussi de mettre au point de nouvelles méthodes pédagogiques et des méthodes d'éducation périscolaire variées, tenant compte des particularités psychologiques de l'âge des élèves, et de les partager les uns avec les autres.
   Il est important d'augmenter sensiblement le nombre d'élèves des écoles de tous les niveaux de la Chongryon.
   Toute l'organisation doit s'occuper de façon responsable de l'admission et de la direction de l'accès à l'université coréenne. De même, elle veillera soigneusement à l'accroissement du nombre d'enfants des écoles maternelles coréennes, au fonctionnement et à l'extension du réseau d'enseignement semi-régulier.
   L'Association des enseignants coréens du Japon et les organisations de tous les échelons et les corps de travail doivent, fort de leur fierté nationale, persévérer à créer pour les enfants des Coréens du Japon des conditions et un environnement d'éducation qui ne les laissent rien envier aux autres.
   La Société des pères et la Société des mères ainsi que toutes les organisations de la Chongryon doivent mettre l'enseignement national au premier rang de l'entreprise patriotique, et mener constamment le mouvement consistant à aimer et à aider les écoles pour mettre en évidence sans réserve la justesse et la vitalité de cet enseignement.
   En particulier, il faut améliorer et renforcer le travail de l'université coréenne.
   L'université coréenne fondée par le Président Kim Il Sung et le Dirigeant Kim Jong Il en la considérant comme une richesse précieuse est le palais suprême de l'enseignement national démocratique et l'université des Coréens de la diaspora sans pareil dans le monde.
   Elle doit former un grand nombre de meilleurs noyaux dignes de l'œuvre patriotique de la Chongryon pour garantir sûrement l'avenir lointain du mouvement des Coréens du Japon.
   Les permanents de la Chongryon et les Coréens du Japon la graveront au fond du cœur en tout temps et en tout lieu et donneront une aide désintéressée à la formation des continuateurs de la Chongryon.
   La troisième tâche incombant à la Chongryon est de déclencher un vent en faveur de la défense de l'identité nationale de la communauté des Coréens du Japon.
   L'identité nationale doit marquer la population de la patrie et plus encore les Coréens de la diaspora.
   Le premier trait distinctif d'une nation, c'est le sang, le deuxième, c'est la langue.
   Pour les Coréens vivant loin de la patrie, sous des cieux étrangers, la défense du sang de la nation relève du patriotisme; quand ils parlent le coréen, ils vivent à l'heure de l'amour de la patrie.
   La Chongryon doit s'imprégner de l'idée que la pratique de la langue et de l'écriture coréennes, moyen de communication fraternelle entre Coréens, est le point de départ de la défense de l'identité nationale et le premier pas vers l'amour de la patrie et veiller à ce que notre langue belle et de haute valeur soit parlée partout dans la communauté des Coréens, notamment au sein de la Chongryon, de ses organisations, services, écoles et familles.
   Il faut aussi veiller soigneusement à perpétuer les traditions, la culture et les coutumes de haute valeur de notre nation.
   Les établissements de presse et d'information de la Chongryon ne doivent pas être économes de leur temps et de leurs pages pour présenter et diffuser la longue histoire, le splendide patrimoine culturel, l'homogénéité, les nobles mœurs de notre nation.
   Il faut veiller à ce que la nouvelle génération des Coréens du Japon perpétue dans toute leur pureté la fermeté de notre nation dans son union, dans la création des nouveautés et dans l'aversion des injustices et ses belles mœurs consistant à respecter les aînés, à vivre en bonne attente avec les voisins et à aimer leurs parents, leur femme et leurs enfants.
   Il faut encourager autant que possible la préparation dans les familles coréennes des mets traditionnels lors des fêtes folkloriques, enseigner dans les écoles coréennes la fabrication des vêtements traditionnels coréens, du kimchi et d'autres mets traditionnels et activer le fonctionnement du cercle de chant et de danse nationaux.
   Il faut habituer les Coréens à aimer et à porter les vêtements traditionnels coréens.
   Le chima et le jogori, vêtements coréens, sont le symbole de notre nation qui fait identifier la race coréenne en l'absence du drapeau national à l'étranger.
   Le port du chima et du jogori coréens par les femmes et les élèves coréennes du Japon doit être érigé en une coutume excellente et un usage dans la communauté des Coréens.
   La Chongryon doit activer le mouvement de défense de l'identité nationale dans le cadre de toute son organisation et de toute la communauté pour que les Coréens du Japon se distinguent par leur non assimilation tout en vivant de génération en génération sous des cieux étrangers.
   La quatrième tâche de la Chongryon consiste à apporter une contribution particulière à la réunification de la patrie en toute indépendance et au développement généralisé de l'édification du socialisme comme l'exige l'époque de la primauté de notre Etat-nation.
   L'époque de la primauté de notre Etat-nation est une nouvelle époque de dignité et de prospérité caractérisée par le niveau de dignité et de statut extraordinaire atteint par notre République en dépit de tous les défis de l'histoire.
   Les organisations de tous les échelons de la Chongryon et les Coréens du Japon doivent ressentir profondément la fierté et l'honneur civiques de vivre à cette époque et prendre part à l'œuvre patriotique pour la réunification de la patrie et le développement généralisé du pays.
   La réunification du pays est une tâche nationale suprême qui ne souffre plus de retard et la cause de la première importance de la Chongryon et des Coréens du Japon.
   L'œuvre menée par la Chongryon pour la réunification du pays est, par essence, une lutte patriotique sacrée menée pour défendre et appliquer la ligne d'une seule Corée définie et maintenue par le Président Kim Il Sung et le Dirigeant Kim Jong Il.
   Il revient à la Chongryon et aux Coréens du Japon de soutenir et de défendre activement la ligne et les orientations de notre Parti et du gouvernement de notre République en faveur de la réunification du pays et de les diffuser largement dans le pays et à l'étranger.
   La Chongryon doit resserrer, sous le drapeau d'une grande union nationale, l'union nationale avec les Coréens hors de son organisation, notamment la Ligue des ressortissants sud-coréens du Japon, pour accroître les forces patriotiques favorables à la réunification et mener activement l'action commune et la lutte commune avec eux.
   La Chongryon doit resserrer les liens avec les organisations des autres Coréens de la diaspora pour s'acquitter à bon escient de son rôle de pivot d'outre-mer dans la formation d'un front uni pan-national.
   Elle doit soutenir et encourager activement les justes activités de la population sud-coréenne pour l'indépendance, la démocratie et la réunification du pays et dénoncer énergiquement les tentatives de division des Etats-Unis et des bellicistes sud-coréens.
   Notre patrie est entrée dans une période de développement généralisé de l'édification du socialisme.
   L'aspect de la patrie socialiste change de jour en jour, de mois en mois à se méprendre, c'est une réalité exaltante.
   La Chongryon et les Coréens du Japon doivent défendre résolument la patrie socialiste et contribuer activement à l'édification d'une puissance riche et hautement civilisée.
   Les Coréens du Japon, bien qu'ils résident à l'étranger, doivent penser toujours à la patrie, soutenir absolument et défendre résolument la patrie socialiste.
   Dans le groupe sculptural représentant notre peuple qui a posé la pierre angulaire et la poutre maîtresse de notre République depuis le début de l'édification du pays jusqu'à aujourd'hui figurent les Coréens du Japon aussi.
   La Chongryon et les Coréens du Japon feront une contribution particulière à l'édification d'une puissance socialiste en perpétuant leur tradition digne d'éloges d'apport à la puissance et à la prospérité de la patrie.
   Il incombe à la Chongryon d'opérer avec esprit d'initiative sur le plan extérieur pour créer un contexte international favorable à la cause révolutionnaire Juche et à son œuvre patriotique.
   La tâche fondamentale incombant à la Chongryon dans ses activités extérieures est d'élargir sans cesse les rangs des partisans et des sympathisants parmi les peuples du monde, notamment le peuple japonais, conformément aux idées d'indépendance, de paix et d'amitié pour assurer la paix et la stabilité de la Chongryon et de la communauté des Coréens.
   La Chongryon doit agir avec souplesse envers les personnalités de différentes couches sociales du Japon et soigner encore son travail vis-à-vis des forces démocratiques et des organisations de solidarité avec la réunification de la Corée pour élargir sans cesse les rangs des partisans et des sympathisants de notre République et de la Chongryon parmi les larges couches sociales du peuple japonais.
   Les organisations de tous les échelons doivent s'investir dûment dans l'action envers les Japonais de leur ressort pour amener les corps autonomes locaux à soutenir autant que possible la Chongryon et à lui apporter leur collaboration dans les activités qu'elle mène pour défendre les droits et les intérêts nationaux démocratiques des Coréens du Japon.
   La Chongryon doit agir avec circonspection envers les missions étrangères établies au Japon et, en même temps, s'affirmer activement sur la scène internationale afin que la voix retentisse toujours plus fort pour défendre énergiquement les intérêts nationaux de notre République et soutenir les activités patriotiques de la Chongryon et des Coréens du Japon.
   Pour réussir l'importante tâche d'inaugurer une nouvelle ère de relèvement de la Chongryon, il faut renforcer l'organisation et l'idéologie de la Chongryon comme l'exigent le changement de situation et l'époque.
   Il importe avant tout de se tenir fermement à la thèse Juche de la force des idées et de s'investir en priorité dans la formation idéologique ayant pour but de doubler la force motrice du mouvement des Coréens du Japon.
   Le raccourci allant à une nouvelle époque de relèvement de la Chongryon consiste à unir les sentiments des Coréens et à canaliser au maximum leur force morale.
   La formation à la grandeur des Leaders, au patriotisme, au sens de la valeur de la nation coréenne, à l'histoire et aux traditions du mouvement des Coréens du Japon et à la foi révolutionnaire constitue le contenu essentiel du travail idéologique de la Chongryon.
   La Chongryon renforcera la formation des Coréens, notamment des Coréens de la nouvelle génération, à la grandeur des éminents Leaders pour que les immortelles idées et la sollicitude bénéfique du Président Kim Il Sung et du Dirigeant Kim Jong Il règnent à travers les générations loin de la patrie sous des cieux étrangers.
   Il faut mener la formation idéologique de façon efficace sans rien omettre de son contenu; la formation à la grandeur des Leaders doit s'accompagner de la formation au patriotisme et à la foi révolutionnaire et de même, la formation au sens de la valeur de la nation coréenne doit s'accompagner de celle à l'histoire et aux traditions du mouvement des Coréens du Japon.
   Il importe surtout de mener efficacement l'éducation patriotique en étroite liaison avec la formation à la primauté de notre Etat-nation.
   Les organisations de tous les échelons et les services de la Chongryon hissent le drapeau national de façon traditionnelle conformément à la situation à l'occasion des fêtes nationales suprêmes, du jour anniversaire de la fondation de la République Populaire Démocratique de Corée, du jour anniversaire de la fondation de la Chongryon, etc.
   Dans les écoles de tous les niveaux, on intensifiera la formation aux symboles de notre Etat et en même temps, on permettra aux élèves, dans différentes occasions notamment lors des cérémonies d'admission et de fin d'études, de chanter l'Hymne patriotique et de hisser de leurs propres mains le drapeau national afin qu'ils relient toujours leurs précieux rêves à la patrie socialiste.
   Il ne peut y avoir de formule ni de précepte universel pour les activités d'information et de culture que mène la Chongryon au pays capitaliste qu'est le Japon.
   La Chongryon doit bannir complètement le formalisme dans son travail idéologique et rechercher sans cesse pour appliquer les méthodes de formation répondant aux goûts des Coréens et jouissant de leur sympathie.
   Il faut rehausser sans cesse la pénétration et l'attrait des publications et autres matériaux d'information.
   Le journal Joson Sinbo et l'agence Joson Thongsin transmettront promptement à travers journaux et sur Internet les nouvelles de la patrie et des Coréens du Japon à des compatriotes toujours plus nombreux et veilleront à diffuser sans interruption notre culture.
   Il faut redynamiser dans leur fonction et leur rôle des organismes d'information et de culture et des organisations artistiques, notamment l'Union des écrivains et des artistes coréens du Japon et la Troupe d'opéra Kumgangsan et multiplier les spectacles des troupes locales de chant et de danse et les activités de divers cercles littéraires et artistiques afin que nos chants, nos rythmes et nos danses animent la communauté des Coréens.
   Ensuite, il importe de transformer les organisations de tous les échelons et les corps de travail, notamment le comité central de la Chongryon, en forteresses dignes de confiance solidement unies par l'amour du pays et de la nation.
   Par transformer la Chongryon en forteresse digne de confiance solidement unie par l'amour du pays et de la nation, on entend en faire un rempart à même de défendre résolument la patrie socialiste contre les attaques et les diffamations extérieures et de protéger avec sûreté la vie et le bonheur des Coréens du Japon.
   Il faut accroître au maximum la capacité de direction du Présidium du comité central de la Chongryon, état-major du mouvement des Coréens du Japon.
   Le comité central de la Chongryon doit considérer comme sa tâche vitale d'implanter au sein de l'organisation l'idéologie et la direction Juche et mener sans déviation tout son travail et toutes ses activités à la lumière des seules recommandations du Président Kim Il Sung et du Dirigeant Kim Jong Il.
   Il faut renforcer la direction des organisations de tous les échelons et des corps de travail à la lumière de la politique établie et s'investir tout particulièrement dans les affaires internes des organisations pour resserrer l'union sans faille de leurs rangs et assurer la poursuite de la solidité de leur élite.
   Les directions de préfecture de la Chongryon doivent rehausser sans cesse leur capacité d'organisation et de contrôle et d'action.
   La direction de préfecture est l'unité de direction locale du mouvement des Coréens du Japon et l'unité d'assistance locale du comité central de la Chongryon.
   Les directions de préfecture doivent perfectionner le système de travail à l'égard des unités d'échelon inférieur et diriger et aider celles-ci en permanence pour que les décisions et les directives des autorités centrales aboutissent à des résultats positifs.
   Il faut veiller avec un but précis à réduire les différences entre les directions de préfecture afin d'amener les petites et moyennes directions à se relever et à faire preuve d'une grande valeur.
   Il faut accorder toujours de l'importance aux sections et aux sous-sections et transformer toutes les organisations de base en unités vivantes resplendissant d'amour du pays et de la nation.
   Il faut enraciner solidement les sections parmi les Coréens de différentes couches sociales et amener les compatriotes d'élite à y jouer le rôle moteur.
   Les sections recourront activement aux non-titulaires pour élargir leurs activités et mèneront durablement une émulation entre elles pour s'acquitter de leur mission d'exécution effective des décisions du congrès général.
   Il faut que les sous-sections, unités de vie principales et organisations de base terminale des Coréens du Japon, fassent preuve d'une grande force pour que toute l'organisation se renforce et que toutes les affaires de la communauté des compatriotes marchent comme sur des roulettes.
   L'idéal pour les sous-sections est qu'elles soient solidement unies par une grande vérité et animées par une chaleureuse affection.
   La Chongryon doit considérer la conférence des représentants des sous-sections comme aussi importante que le congrès général, procéder en profondeur pour rehausser la conscience politique des cadres des sous-sections afin de rendre toutes les sous-sections saines et pleines de vigueur.
   Toutes les sous-sections se tiendront invariablement aux 4 tâches pour leur renforcement, mener avec esprit de suite le mouvement patriotique afin que l'enthousiasme pour la concorde, l'union et l'amour du pays et de la nation monte sans cesse partout où vivent les Coréens.
   De même, la capacité d'action des organisations de masse des différentes couches sociales de la Chongryon doit être rehaussée.
   Les commerçants et industriels coréens, les jeunes Coréens et les femmes coréennes sacrifient sans hésitation ce qu'ils ont de plus précieux dans le seul intérêt de la patrie et de la nation tout en assumant les lourds fardeaux de leur profession et de leur existence dans le pays capitaliste qu'est le Japon. A l'écart de leur sincérité profonde et de leur patriotisme ardent, la prospérité de la Chongryon et de la communauté des Coréens est impensable.
   Les organisations de masse de la Chongryon doivent prendre toujours conscience de leur devoir d'organisation de formation idéologique et veiller à ce que tous leurs membres poursuivent le noble esprit dont ont fait preuve les générations précédentes. Elles doivent en même temps mener activement des mouvements de masse répondant aux aspirations et aux besoins des compatriotes. Elles resserreront ainsi leurs rangs.
   Les commerçants et industriels coréens forment aujourd'hui comme hier la base sociale fondamentale de la Chongryon et le gros du mouvement des Coréens du Japon.
   Les organisations économiques, notamment l'Association des commerçants et industriels, prendront des mesures adéquates pour protéger et activer les entreprises des commerçants et industriels coréens, saisiront promptement l'orientation et la tendance du développement économique mondial et rehausseront leur niveau de spécialisation pour concourir au profit réel des compatriotes dans leurs entreprises.
   L'Association des jeunes commerçants et industriels coréens du Japon est la réserve du gros du mouvement des Coréens du Japon fondée par le Dirigeant Kim Jong Il lui-même.
   Elle doit perpétuer comme semence principale et comme thème perpétuel de son mouvement les mots d'ordre qu'elle avait portés dès sa fondation: «Pour une communauté des Coréens aisée» et «Pour l'avenir de nos enfants».
   Elle doit retenir pour toujours que les enfants coréens du Japon qui vont à l'école coréenne, l'air clair et gai, en uniforme neuf, symbolisent l'avenir de la Chongryon et prendre comme toujours la tête de l'assistance à l'enseignement national.
   C'est aux jeunes Coréens de porter dûment le drapeau de l'avant-garde et de troupe de choc dans la marche glorieuse vers une nouvelle époque de relèvement de la Chongryon.
   L'Union de la jeunesse coréenne du Japon doit mener de façon active divers mouvements de masse tenant compte des particularités psychologiques des jeunes Coréens en cherchant principalement à rehausser l'indépendance et l'autonomie de ses organisations de tous les échelons afin que la vigueur de la jeunesse anime toute la communauté des Coréens.
   L'Union des étudiants coréens des écoles japonaises doit, de son côté, agir inlassablement envers ces étudiants pour les aider à garder l'âme coréenne.
   L'Union démocratique des femmes coréennes du Japon est la plus grande organisation de masse relevant de la Chongryon qui représente les droits et les intérêts de toutes les femmes coréennes du Japon.
   Les femmes coréennes sont les premières à insuffler l'amour de la patrie à leurs enfants et à cultiver la dignité nationale en eux et veillent plus que personne à aménager le jardin de l'enseignement national pour protéger les beaux rêves de ceux-ci.
   Les organisations de tous les échelons de l'Union des femmes doivent axer toutes leurs activités patriotiques sur les écoles coréennes et contribuer grandement à transformer la communauté des Coréens en une grande famille marquée de la nationalité coréenne et débordant d'harmonie.
   L'Union des femmes doit mettre à l'honneur les jeunes femmes coréennes formées par la pratique patriotique pour qu'elles poussent avec force de génération en génération l'une des deux roues de la charrette du mouvement des Coréens du Japon.
   Il faut ensuite qu'un changement fondamental marque la méthode et le style de travail des cadres de la Chongryon, personnel dirigeant du mouvement des Coréens du Japon.
   Les cadres de la Chongryon sont des militants politiques de carrière qui se sont engagés sur la voie patriotique en prenant en charge de leur propre gré le sort des Coréens du Japon et des camarades révolutionnaires de la diaspora dont notre patrie fait le plus grand cas.
   Notre patrie s'en remet entièrement aux cadres de la Chongryon pour la dignité et le sort des Coréens du Japon et attend qu'ils s'acquittent de la mission et du devoir impartis par la patrie et la nation avec une détermination et un enthousiasme extraordinaires.
   Tous les cadres de la Chongryon sont invités à s'imprégner d'une vision pertinente des masses pour agir correctement et avec soin envers les Coréens des différentes couches sociales.
   Les permanents de la Chongryon doivent considérer l'ensemble des compatriotes coréens comme les êtres les plus précieux et les plus puissants, les sacraliser, se mêler à eux, compter et s'appuyer sur eux dans leur travail.
   Ils doivent s'habituer à rester en contact permanent avec les compatriotes pour les consulter, comme s'ils étaient leurs propres parentés, sur la solution à apporter aux problèmes posés pour canaliser leur force morale afin d'arranger toutes les affaires.
   Il faut tenir compte des moindres sentiments des Coréens de leur ressort et trouver la méthode de travail adéquate pour agir de façon originale envers les masses.
   Les permanents de la Chongryon doivent respecter infiniment les compatriotes et aller jusqu'au bout de leur première intention en faisant leur propre examen selon l'exemple des compatriotes.
   Tous les permanents de la Chongryon doivent porter bien haut le mot d'ordre «Dépensons-nous sans nous ménager pour le bien des compatriotes!» pour se dévouer corps et âme, en serviteurs fidèles et travailleurs, pour la vie heureuse et la sécurité de ceux-ci.
   L'amour et le dévouement ardents envers les compatriotes, et l'affection chaleureuse entre les permanents et ceux-ci font la force de la Chongryon.
   Les permanents de la Chongryon ne doivent pas négliger une seule des cent et mille revendications des compatriotes mais se dépenser sans compter pour les satisfaire toutes et au mieux.
   Ils feront des enfants dévoués pour les compatriotes qui vivent seuls, des frères et sœurs pour ceux qui souffrent de difficultés de vie; ils serviront à rafraîchir ceux qui ont chaud et à chauffer ceux qui ont froid.
   Ils doivent se préoccuper des compatriotes d'autant plus qu'ils sont dans le besoin et le malheur, les approcher pour alléger leurs difficultés de vie et leur peine morale; ils intégreront tous les compatriotes avec leur dignité humaine et leur magnanimité pour les conduire sur la voie patriotique.
   Tous les permanents de la Chongryon s'imprégneront du vœu ardent de la patrie de réaliser le rêve et l'idéal de nos compatriotes et aller d'un pas vigoureux vers de nouvelles victoires du mouvement des Coréens du Japon en faisant preuve d'un amour sincère et d'un dévouement plein d'abnégation pour eux.
   Faire grand cas de la Chongryon et des Coréens de la diaspora relève d'une politique nationale perpétuelle de notre République.
   Notre Parti et le gouvernement de notre République considéreront comme un bien sans prix et protégeront par tous les moyens la Chongryon, héritage patriotique du Président Kim Il Sung et du Dirigeant Kim Jong Il, et veilleront avec un soin particulier à ce que le chant "La patrie prodigue un amour chaleureux" retentisse toujours dans l'histoire du mouvement Juche des Coréens de la diaspora.
   Convaincu que tous les participants du congrès général redoubleront de courage dans leur marche pour les Coréens du Japon, pour nos chers enfants suivant le splendide projet de relèvement de la Chongryon, je souhaite que le XXVe congrès général de la Chongryon pose un grand jalon dans la marche vers une nouvelle époque de prospérité du mouvement des Coréens du Japon.